populaire:

Extortionists demande plus de 13 600 dollars de Movistar au Guatemala

La compagnie Movistar au Guatemala, dont les bureaux sont fermés jusqu'à mardi prochain, après plusieurs attaques armées contre ses travailleurs, est extorquée par des suppositions membres de gangs qui exigent un paiement initial de 100 000 quetzales (environ 13 600 dollars).

Guatemala, 12 novembre (EFE) .- La compagnie Movistar au Guatemala, dont les bureaux sont fermés jusqu'à mardi prochain, après plusieurs attaques armées contre ses travailleurs, est extorqué par les membres de gang présumés qui exigent un acompte de 100.000 quetzales (environ 13 600 $).

Cela a été révélé aujourd'hui un audio circulant à travers les réseaux sociaux et divers moyens de communication, dont l'authenticité a confirmé à Efe une source de la société qui a demandé l'anonymat pour des raisons de sécurité.

Dans l'audio un membre de gang supposé, qui s'inquiète de la attaques perpétrées et profane pour intimider l'entreprise, assure que la compagnie de téléphone doit payer 100.000 quetzales pour commencer, même si elle est négociable.

"Lo ce que nous voulons, c'est 100 000 varas (quetzales) d'entrée (...) c'est négociable (...) nous n'allons pas reculer dans aucun sens ", dit le prétendu extorqueur à un ouvrier du entreprise, qui se plaint qu'une personne précédente a raccroché le téléphone et ne l'a pas pris au sérieux.

"Collaborez (...) pour ne pas avoir à continuer avec la violence", ajoute.

Vendredi, au moins 4 employés de l'entreprise sont morts dans plusieurs attaques coordonnées dans différentes parties de la capitale.

En plus de ce premier paiement, le membre du gang, qui Il souligne que ce n'est pas un jeu et qu'ils veulent qu'ils "paient le loyer", il demande une réunion avec les superviseurs pour coordonner le paiement d'un autre "2 000 varas par semaine et par unité", et ajoute que ils en ont compté 20.

«Nous arrivons avec des faits, pas seulement des mots», menace, tout en admettant qu'il s'agit d'une question «extrêmement délicate» dans laquelle «la vie des personnes» est en jeu. "Ils peuvent mourir dans la même minute, en même temps", et les avertit qu'ils sont "localisés" et qu'ils vont "le démontrer".

"Parce que tout comme nous les frappons maintenant, ils frapper, et s'ils reviennent et qu'ils ne nous paient pas, nous allons les frapper à nouveau. Il dit que la compagnie peut aviser la Police nationale civile de communiquer ce chantage parce qu'ils s'en fichent: "Si vous voulez mettre la police dedans (...). "Si vous voulez que les gens continuent à mourir, ne posez pas de problème, mais ils se rendront compte que les gens vont continuer à mourir", conclut-il. La société qui a demandé l'anonymat pour des raisons de sécurité a confirmé à Acan-Efe que cette audio est vraie et a ajouté que la «priorité absolue» de l'entreprise est maintenant de «préserver l'intégrité». des collaborateurs et des clients ".

Il a ajouté, en outre, que ce sujet est déjà à la connaissance des Chambres d'Industrie et de Commerce du pays.

Movistar appartient à l'entreprise La multinationale espagnole des télécommunications Telefonica, une société fortement implantée en Espagne, en Europe et en Amérique latine, cette dernière étant l'un de ses bastions, puisqu'elle prête, données, des services à plus de 179,1 millions de clients au 30 septembre 2010.

Le triangle nord de l'Amérique centrale, formé par le Salvador, le Guatemala et le Honduras, est l'un des mortelle dans le monde, où des gangs interviennent dans le trafic de drogue, le trafic et la contrebande, la contrebande de cigarettes et l'extorsion transnationale.

Selon un rapport du Organisation humanitaire guatémaltèque Grupo de Apoyo Mutuo (GAM) publiée en 2016, le Guatemala enregistre en moyenne 22 plaintes par jour pour le crime d'extorsion, alors que les peines ne ils atteignent un quotidien.

Les victimes sont, dans 58,3% des cas, des particuliers, tandis que 29,9% correspondent à des commerçants et 9,02% à des transporteurs. autorités, l'une des parties qui effectuent l'extorsion sont des structures organisées telles que les gangs Mara Salvatrucha et Barrio 18, un revenu qui constitue leur principale source de revenus. financement et qui sont coordonnés par leurs dirigeants de l'intérieur des prisons.

EUR/USD

EURUSD=X

1.1747 -0,00 -0,24%
USD/CHF

CHF=X

0.9581 -0,00 -0,09%
GBP/USD

GBPUSD=X

1.3067 -0,02 -1,54%
USD/JPY

JPY=X

112.5670 +0,09 +0,08%
USD/CNH

CNH=X

6.8451 +0,01 +0,15%
USD/CAD

CAD=X

1.2912 +0,00 +0,06%
IBEX 35

^IBEX

9590.40 +6,70 +0,07%
IBEX MEDIUM..

INDC.MC

15377.30 -38,40 -0,25%
IBEX SMALL ..

INDS.MC

7490.80 +5,90 +0,08%
IBEX TOP DI..

INDD.MC

3047.90 +1,80 +0,06%
FTSE LATIBE..

INDB.MC

1249.20 +9,20 +0,74%
FTSE LATIBE..

INDL.MC

8444.10 +226,10 +2,75%
Abertis Inf..

ABE.MC

18.36 +0,00 +0,00%
Actividades..

ACS.MC

37.83 +1,03 +2,80%
Acerinox, S..

ACX.MC

12.24 -0,03 -0,24%
AENA, S.A.

AENA.MC

150.45 +4,75 +3,26%
Amadeus IT ..

AMS.MC

78.26 +0,46 +0,59%
Acciona, S...

ANA.MC

75.86 -0,12 -0,16%
Financial S..

XLF

28.74 -0,11 -0,39%
VanEck Vect..

GDX

18.78 -0,15 -0,79%
SPDR S&P 50..

SPY

291.99 -0,22 -0,07%
Vanguard FT..

VWO

41.80 +0,17 +0,41%
Direxion Da..

TZA

8.24 +0,12 +1,48%
Utilities S..

XLU

53.06 +0,22 +0,43%
Les cookies nous permettent d'offrir nos services.
restaurer mot de passe